mercredi 4 avril 2012

Portage

Bien avant la naissance de ma Mirette, deux jolies écharpes jpmbb avaient déjà trouvé leur place à la maison. Je rêvais de porter ma fille tout le temps, partout !
À 5 mois de grossesse, je participais à mon premier atelier de portage, pour comprendre comment m'enrouler dans ces 5 mètres de tissu et aussi pour comprendre les enjeux d'un portage physiologique. En théorie, tout se passait comme prévu. Puis, bébé est arrivé. Je l'ai rapidement porté contre moi aussi souvent que possible, j'étais heureuse de l'avoir contre moi. Elle était aussi bien avec moi qu'avec son papa.
Puis, plus ma petite s'éveillait moins elle appréciait de se retrouver "saucissonnée" dans cette écharpe. Déception. Et plus j'essayais, plus ma Chouquette se raidissait. La vue sur mon tee-shirt ne l’intéressait plus du tout et me le faisait comprendre en se mettant dans toutes sortes de positions improbables (allant même jusqu'à se mettre à l'horizontal ! Étrange enfant...).
Bon, je ne me suis pas écharnée, j'ai laissé de côté mes nerfs de capricieuse et j'ai pris sur moi (Ah, ce qu'on laisse de côté pour faire bonne figure devant un petit bout), mais avec un pincement au cœur.

Aujourd'hui, j'ai tenté un nouvel atelier, histoire de vérifier que je ne suis pas complètement gourde avec mon écharpe et aussi pour observer si Bienheureuse persiste et signe dans sa position débout-toute-raide en écharpe.
Verdict de la monitrice: non je n'hallucine pas, ma fille ne veut pas s'asseoir dans cette écharpe, et on a essayé devant, sur la hanche, dans le dos; rien à faire Mam'zelle Bienheureuse conteste.

Bon, ben j'ai plus qu'à pousser ma poussette.... pour le moment. Ce n'est sans doute pas le bon moment pour elle. Je me contente de courtes promenades en écharpe !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire